Article
Création
4 décembre 2016
L'Artichaut
ou comment cuisiner le street art à Nantes ?

J'ai découvert l'Artichaut, nouveau lieu de street art nantais avec l'exposition de Noty Aroz et Combo. Ouvert par Coko et Jeannot au 3 rue du Marais, je les ai rencontrés pour savoir ce que l'art de rue devient quand il rentre au chaud, à l'intérieur d'une galerie …

Réalisé par : Charlotte Clergeau

Captation vidéo : Samuel Averty

  • Street art, vous avez dit street quoi ?

  • « Yeah, c'est tendance, c'est stylé ! Cultures « UNDERGROUND » , ça claque ! Trop rebelle ces taches de peinture sur les murs ! So street liiiiiife!!! »

  • STOP.

Il va falloir se mettre d'accord dès maintenant : Qu'est ce que le street art ? C'est un art qui se trouve dans la rue... Ça vous semble bien comme définition ? Un peu maigre, nan ? Pourtant il parait difficile de concevoir le street art autrement que dans la rue. Pourquoi ? À commencer par son appellation voyons ! Mais essayez de suivre un peu !

Bon, plus sérieusement : Du collage aux pochoirs en passant par le graff, toutes ces pratiques s'inscrivent dans les dynamiques de la culture hip-hop qui consistent à s'approprier l'espace public pour en faire le support d'une expression libre et sans limite. D'ailleurs la ville de Nantes n'hésite pas à encourager cette démarche en mettant à disposition des murs pour les street artistes. Bien que cette politique traduise une reconnaissance, voire une estime du street art, ce dernier finit toujours par flirter avec l'illégalité et l'impression de dégradation ( « impression » … oui on est pas tous d'accord, mais ici n'est pas la question ). Ainsi, cet art éphémère reste complexe à cerner au sein des critères classiques que nous pouvons avoir de l'art. Pour autant, c'est le défi de la galerie l'Artichaut qui veut nous offrir un regard neuf sur le street art et balayer nos présupposés : le support conditionne une œuvre mais ne définit pas un art ou un artiste.

 

Archistreet, Archibeau, Archibon / L'Artichaut par Coko et Jeannot

Eux, c'est Coko et Jeannot et ça c'est leur galerie, coffee shop, concept store!

 

Un art de rue sans rue, c'est comme un artichaut sans art ?

Quand je suis entrée dans cette galerie la première fois, je l'ai trouvée magique ! … Mais je ne vais pas vous mentir.. quelque chose me titillait. Ça veut dire quoi une galerie DE street art alors que l'art a quitté la rue ?

Bref si l'artichaut sans « art » ça fait « ichaut » et ça ne veut rien dire, art de rue sans  « rue » ça fait quand même ART .

 

Mélanger un peu de bitume et de ciel ouvert... la recette pour un street artiste réussi ?

Et le street artiste dans tout ça ? Comment évolue son statut de la rue à la galer … Ah excusez-moi, on me dit dans l'oreillette que Noty Aroz et Combo souhaitent intervenir.

«  Nous sommes avant tout des dessinateurs, des peintres. Nous ne sommes pas nés de la rue, accouchés par une bouche d'égout ! La rue n'est pas une fin en soi et nos lieux d'interventions ne sont pas limités à cette dernière. » Combo.

Bon très bien, je comprend mieux, mais du coup, qu'est-ce que cela signifie d'exposer en galerie et notamment dans une "galerie de street art" ?

« Pour un musicien, chanter dans une cabine d'enregistrement pour faire un album ou chanter en concert, c'est une expérience différente. Mais c'est avant tout une continuité de son travail. Pour nous, exposer dans une galerie c'est juste continuer ce que nous faisons dans la rue, mais d'une autre manière. » Combo.

 

En Bref !

L'Artichaut nous offre de nouvelles lunettes pour un nouveau regard sur le street art, celui qui est avant tout de l'art et ensuite de la rue. En galerie ou sur un mur, restons attentifs car des artistes essaient de partager leur monde avec moi, toi, lui, qui que vous soyez et où que vous alliez. Alors si cette nouvelle paire de lunettes vous tente appelez au 3435 et dites ARTICHAUT.

Dépéchez-vous la nouvelle collection vient d'arriver : l'exposition de Bebar jusqu'au 5 mars 2017.

J'ai déjà été la voir et elle en vaut le détour !

 
Voir tous les articles