Article
Création
6 novembre 2017
Blue bees sky attack
Le folk intimiste

Le duo d’acid folk Blue bees sky attack ouvrait le bal des 10 ans du Vlipp le 18 octobre dernier pour un concert mémorable au Pôle étudiant. La rédaction a attrapé les deux artistes au vol juste après leur concert. Rencontre. 

Réalisé par : Elisabeth Carré, Samuel Averty

Crédits photo : Alejandra Vaughan, Simon Borasci

Blue bees sky attack

Si l’on voit souvent les nuées d’abeilles comme potentiellement dangereuses, celle-ci nous descend tout droit des étoiles pour nous embaumer le cœur d’une saveur de miel sur fond de rêverie psychédélique. Blue Bees sky attack est un essaim composé de deux voix, celles de Barbara et Valentin, et autour desquelles gravitent ponctuellement quelques autres musiciens. Profondément influencé par la musique folk des sixties, le duo nous propose une ballade psychédélique qui nous replonge tout droit dans l’univers coloré des hippies.

 

_

Proximité avec le public

Lors de sa venue au Pôle étudiant le 18 octobre dernier, le duo affiche une mine teintée d’humilité. C’est la seconde fois qu’ils se produisent en live. Adeptes des ambiances cosy, intimistes, sur scène, le décor est minimaliste et se compose de deux chaises entourées de deux guitares acoustiques. Le nécessaire pour se sentir à l’aise, à l’image de cette musique folk, vulnérable, qui laisse la part belle aux émotions et à l’expression des sentiments.

« Pour créer, tu as besoin d’être dans une atmosphère où tu te sens bien, intimiste », confie Valentin.

 

_

 

_

 

_

_

Laisser la part belle aux émotions

Peu soucieux de son image, le duo revendique dans ses textes et dans ses mélodies l’expression des sentiments, quitte à ne pas être dans la tendance. « On peut pas dire que notre projet est un truc swag », plaisantent-ils.

_

Clip réalisé par Valentin Noiret et Barbara Martinet. 

Comme à la maison

Partant toujours de la musique, Blue bees sky attack expérimente aussi d’autres disciplines artistiques, comme la vidéo, ou les arts plastiques. Pour illustrer le single « I feel so warm », le couple a conçu et réalisé un clip DIY, en rassemblant les objets qui traînaient dans leur salon. « On souhaitait créer l’ambiance "maison", une ambiance qui colle à la façon dont on compose, et à ce que représente cette musique ». En un mot, l’intime.

 

_

Avides de grain vintage, de teintes sépia, et de mélodies psychédéliques, le duo n’est pas nostalgique des années 60 et porte un regard détaché sur cette période bien souvent mystifiée.

_

Blue bees sky attack a sorti cet été son nouvel EP "Bicycles", pressé sur vinyles en édition limitée. Pour les curieux·ses, il est disponible en intégralité sur Bandcamp :

Voir tous les articles